Accueil

Ce livre sur la réincarnation, la généalogie, les étymologies, les synchronismes est une autobiographie un peu particulière, puisqu’elle est uniquement basée sur des événements qui ne s’arrêtent pas avec la mort.

Marie Boissy a choisi un angle original pour nous livrer son histoire et celle de sa famille. Elle nous offre un point de vue étymologique où les noms et prénoms de toute une famille sont décodés, analysés et comparés aux situations et personnalités de chacun.

De l’arrière-arrière-arrière-grand-père au petit dernier, ce sont plusieurs générations qui passent sous l’oeil attentif de l’auteure.

Un véritable travail de recherches pour comprendre le présent à l’aide du passé et trouver ainsi les liens cachés qui se tissent à travers cette toile généalogique LIRE LA SUITE

Ce livre, qui est la suite de Cacophonie dans l’au-dedans, sera suivi de Il dit avoir mis… qui terminera la trilogie.

Même s’il semble s’agir d’un roman, il s’agit d’un parcours de développement personnel basé sur la psychogénéalogie. L’auteure y fait donc des comparaisons en basculant simultanément d’une époque à une autre, du présent au passé et vice-versa. De ce fait, l’histoire n’est pas racontée dans un ordre chronologique.

Deux histoires qui auraient pu arriver à tout le monde… Lire la suite

Les auteurs de ce livre ne pourront rien prouver scientifiquement, mais les sceptiques trop souvent dans le déni de manière catégorique, ne pourront prouver le contraire !

A trois ans, Julien donna le résultat du tiercé dans l’ordre à sa mère. A dix-huit, il fit bouger le guéridon, à trente-deux, il vécut l’histoire de l’alternateur et à trente-cinq, il fit deux expériences de « sortie hors du corps ».

Julien fait-il partie de ces personnes dont l’extrême sensibilité permet de développer un sixième sens ? Lire la suite

Elle, elle l’a toujours connue. Enfant, elle jouait dessus.
Mais quel choc émotionnel aurait-elle imprégné à jamais en son père pour qu’il vienne lui en parler d’outre-tombe ?
À moins que…

N’ayant pas été démonstrative avec lui sur le plan affectif, elle finit par réaliser que depuis toujours il lui inspirait une sorte de haine dont elle ignorait la raison.
Elle approchait de la cinquantaine lorsqu’elle ressentit ne jamais pouvoir accéder à sa source si elle n’acceptait pas de lui pardonner, de l’aimer.
Elle y est parvenue, mais son chemin fut encombré d’embûches !

Avec « Il dit avoir mis… » l’auteure termine sa trilogie. Lire la suite

Ce recueil de contes est destiné aux adultes qui cherchent à retrouver leur âme d’enfant. Sous la plume poétique de son journal intime, l’auteure nous relate l’insolite mémoire du temps qui passe.
Tout commence par l’émouvante histoire de la ville du Val d’Oise qui l’a vue naître. Le voyage se poursuit ensuite, à travers les rencontres de personnages qui évoluent dans des univers que seule la poésie a le génie de rassembler.
Dès son plus jeune âge, Marie Boissy se passionne pour la nature humaine et l’écriture. Elle entend parler de Jean de la Fontaine en maternelle, mais elle s’émerveille en classe de CP devant des fables qui dénoncent les failles de cette nature qu’elle aime tant, mais qui l’intrigue tout autant. Lire la suite