ACCUEIL

Que nous y croyons ou pas ! Que nous le voulions ou non !

Nous utilisons tous la loi d’attraction.

Personne n’est responsable des situations dans lesquelles nous nous retrouvons. L’unique responsable c’est soi à travers nos croyances erronées et nos fonctionnements le plus souvent inconscients !  

Certaines, certains, naissent pour mentir. Elles, ils accomplissent sur terre leur divine mission !

Déformer la vérité par plaisir de critiquer, pour se faire valoir ou simplement pour faire mal, n’est pas recevable au regard de la loi d’attraction qui voit, entend donc sait tout et ne s’en laissera pas compter. 

Vivre l’instant présent c’est, ne pas se prendre la tête sur des suppositions dont personne ne sait si elles existeront ! 

Pour ne pas que guerre s’en suive, observons le fonctionnement de l’autre sans lui imposer nos croyances. Comme nous, il vit ses propres expériences d’où il tire ses propres croyances.

Les plans de conscience appartiennent au monde des vivants.

Nous avons tous tellement de mémoires à réveiller pour les démystifier que nous n’en avons jamais terminé. En rejeter l’idée entraîne de reproduire encore et encore des événements pas toujours confortables.

La loi d’attraction dit qu’il n’y a jamais de coupable lors d’un conflit entre deux personnes. Rejeter la faute sur l’autre et en faire le coupable, ne sert qu’à entretenir le malaise pour revivre l’expérience un peu plus loin dans le temps.

Conseil « éducatif » d’une maman des années 60 à son petit enfant :

– Lorsque tu es avec d’autres, tu dois toujours les faire passer avant toi -.

Ainsi mourut l’ego de l’enfant  avant même de naître !

Soyons tolérants avec la vision du monde de chacun parce qu’il existe autant de visions du monde qu’il existe d’individus sur la planète terre.

Donner inconditionnellement, ça n’est pas donner pour se débarrasser de quelque chose qui nous encombre. Donner inconditionnellement, c’est donner ce que l’on aime sans regret et sans rien attendre en retour.

Il est joli de dire que nous sommes des miroirs les uns des autres (= idem, copie, pareil).

Il est moins joli, mais plus approprié de dire qu’à travers nos travers, nous sommes les uns pour les autres, des outils de réflexion du comportement humain.

La loi d’attraction dit que manquer de respect à l’autre est un manque de respect envers soi-même.

Rien n’est jamais mauvais ni bon, tout est expérience.

Nous sommes tous des frères et sœurs de lumière. Pourtant, aucune sœur ne vit à l’intérieur, la vie d’un frère et aucun frère ne vit la vie d’une sœur même de sang.

Le passé et le futur vivent en nous à l’instant présent.

Il n’est pas bon pour soi de garder de la colère en soi contre qui que ce soit et pour n’importe quelle raison qui soit ! La colère en soi fait uniquement du mal à soi !

Il est bon pour soi de bien choisir la nature de l’énergie véhiculée par les mots utilisés. Pour exemple :

« Je ne vais pas trop mal »

« Je vais plutôt bien ».

Accepter de lâcher les chocs émotionnels restés coincés en soi produit des miracles.

Chaque conflit est un retour d’énergie qui voyagent dans l’univers, se télescopent, se reconnaissent et reviennent quelque temps plus tard à leurs propriétaire ou à d’autres personnes ayant elles-mêmes envoyées des énergies de puissance identique (= subtilité de la loi d’attraction).

Nous sommes tous au fond certains d’avoir à réaliser quelque chose de grand ! Une sorte de lumineuse mission.

Ne nous moquons pas des autres parce que TOUS les autres sont une part de nous. Se moquer des autres équivaudrait donc à nous moquer de nous.   

Exprimer à l’extérieure, sa négativité intérieure avec virulence = répandre des énergies qui éloigneront les autres.   

Céder aux exigences aux caprices des autres, quels qu’ils soient par gentillesse, par amour, est la porte ouverte au manque de respect envers soi. À travers leurs exigences, leurs caprices donc à travers leur manque de respect, les autres nous renvoient l’image du respect que l’on s’accorde à soi.

Nous ne sommes pas individuellement le roi du monde. Nous sommes le roi de notre propre monde.

La loi des hommes cherche des coupables en tout. La loi de l’univers dit qu’il n’y a pas de coupables, juste des gens en train de faire les expériences qu’ils se sont inconsciemment choisies.

Le corps étant l’habitat de l’âme, nous avons tous pour précieuse mission d’en prendre soin.

Les hommes font et défont des lois pour que tout tourne rond. Depuis toujours et pour toujours, l’univers a ses mêmes lois auxquelles personne n’échappe et jamais n’échappera ! 

Il est facile de dire qu’il convient d’être positif ! Il est moins facile de l’être en toutes circonstances. N’oublions pas être là (entre autres) pour « changer, réparer, modifier, démystifier, » des passés plus ou moins lointains, pas spécialement reluisants

L’univers ne donne rien gratuitement, il renvoie ce que chacun demande au travers de ses pensées, ses actes.

L’autre ne nous fait jamais rien. Il nous renvoie à la part de nous DÉRANGEANTE  qui lui ressemble.

Soyons tolérants avec la vision du monde de chacun parce qu’il existe autant de visions du monde qu’il existe d’individus sur la planète terre.

Il est facile de dire qu’il convient d’être positif ! Il est moins facile de l’être en toutes circonstances. N’oublions pas être là (entre autres) pour « changer, réparer, modifier, démystifier, » des passés plus ou moins lointains, pas spécialement reluisants.

Certain(e)s personnes – c’est plus fort qu’elles – trouvent un malin plaisir à critiquer dans le dos des autres, parfois même dans celui de leurs ami(e)s proches. Quelle inconscience ! Rien n’échappe à la loi d’attraction, même ce qu’elles pensent faire dans l’ombre.  

Même si la loi de l’univers est la même pour tous, personne à l’extérieur ne détient les clés d’un autre. Nos clés sont intérieures parce que nos expériences sont uniques.

Le circuit scolaire est à l’image de la vie sur terre. Certains réussissent, d’autres y côtoient l’échec. Tous en vivent l’expérience.

Un état d’âme appartient uniquement à la personne qui le véhicule (l’entretien). Ne faisons pas des autres, des otages de nos états d’âme (état d’être).

Il est essentiel de nettoyer en vous tous les enfants que vous étiez hier. Chacun d’eux pollue encore aujourd’hui la femme ou l’homme que vous êtes devenu(e).

Entretenir le malaise contre d’autres en soi, avec des outils tels que la rancune, la rancœur, la colère, met automatiquement en place pour soi, de futures retombées que les hermétiques, les sceptiques vis-à-vis de la loi d’attraction n’imaginent même pas.

Ne nous y trompons pas ! Certains ont pour subtile mission de « pourrir » la vie des autres. Ils ont choisi l’ombre pour offrir à d’autres de trouver la lumière.

Je t’aime,

tu m’aimes,

nous nous aimons…

Et je m’aime il est où ?

Être dans la spiritualité ça n’est pas répéter de jolies phrases prononcées par des « maîtres » pour paraître. Être dans la spiritualité, c’est appliquer ces jolies phrases dans tous les instants de notre vie quotidienne. Être dans la spiritualité, c’est par exemple, ne pas juger la vie des autres ou ne pas rapporter des faits qui ne nous concernent pas en y mettant nos a priori.  

Personne, JAMAIS, n’a vécu, vit ou ne vivra exactement la (les) même(s) expérience(s) que les nôtres. La subtilité de la vie, c’est accepter l’autre sans jugement parce que sachant qu’il a vécu, vit et vivra ses propres expériences d’où il a tiré, tire et tirera sa propre vérité, ses propres croyances. Cette forme de subtilité s’appelle tolérance. 

Imaginons un monde sans jugement, sans critique, sans haine, sans rancœur, un monde où l’on accepte toutes formes de différence, un monde de partage, un monde de respect, d’amour, pas un monde de compétitions. Tous égaux ! Qu’est-ce que ça serait bon !

CRÉONS-LE !

La loi d’attraction est d’une subtilité extraordinaire… tôt ou tard, l’autre vivra le retour de ses actes.

L’autre nous renvoie sans le savoir à une part de nous sur laquelle il est l’heure de nous pencher pour la MODIFIER. Ainsi va aussi l’ouverture de conscience.

Développement personnel et spiritualité se vivent au présent dans tous les instants de la vie, à travers chaque expérience.

La spiritualité ne se vit pas uniquement la tête dans les étoiles. L’esprit se doit d’être en partie bien présent (conscient) dans tous les actes de la vie sur terre.

Tolérance = accepter la différence. Heureux celui qui pense autrement et vit l’expérience de sa croyance exactement comme il l’entend.

L’enfer et le paradis existent. Ils ne sont pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de chacun d’entre nous.

Ce qui compte, c’est l’intention avec laquelle nous réalisons nos actes. Exemples :

Je mange une orange par PLAISIR.

Je mange une orange par PEUR de manquer de vitamines c.

La première personne de laquelle il est essentiel d’être aimé(e) avant toutes les autres, c’est soi.

Mentir, se renvoyer la balle lors d’une discussion entre adultes pour avoir le dessus, ne dupera pas l’univers qui ne se trompera pas en renvoyant le boomerang au menteur.

Oui, l’univers y pourvoira, mais uniquement après que nous ayons posé la bonne action avec l’intention la plus juste, la plus sincère.

Les émotions : positives ou négatives, elles surgissent dès l’apparition d’une nouvelle situation.

Jamais les guerres ne cesseront si les hommes continuent d’ignorer la loi d’attraction.

Aucune personne n’est supérieure à une autre. Nous sommes tous des êtres exceptionnels. Tous à la fois des maîtres et des élèves les uns pour les autres.

La colère entretenue (rancune, rancœur) contre quelqu’un d’autre se cristallise au niveau du foie ! Libérons nos colères avant qu’elles ne fassent des dégâts en soi.

S’aimer soi =  s’accepter tel(le) que l’on est, c’est à dire aussi avec ses défauts. Le but de la vie (ou un des buts de la vie) ne pourrait-il être celui-là ?!

Lorsque le miracle d’une belle prise de conscience survient dans notre vie de tous les jours, ne laissons pas les jugements (produits du mental) venir tout gâcher.

© Langage Universel Copyright 2017