Autoguérison

Travailler sur soi paie, la preuve !

Mais commençons par le commencement.

La jeune femme n’est pas bien depuis plusieurs nuits. Alors que la température ne s’y prête pas, elle transpire à grosses gouttes dans son lit si bien qu’elle ira consulter ! Les examens de sang prescrits le 16/02/2002 mettront en évidence le taux anormal de sa vitesse de sédimentation. Elle a un problème de thyroïde.

Suivie par une endocrinologue, elle sera surveillée pendant près d’un an et demi sans prescription médicamenteuse. Au bout de là, la spécialiste la préviendra qu’à la prochaine consultation le mois suivant, si sa prise de sang ne présente pas de changement positif, elle lui fera une ordonnance.

En attendant le verdict des examens de sang du mois suivant, le 04/01/2004 elle refit une échographie pour surveiller les deux nodules découverts ultérieurement sur sa thyroïde. 

Dialogue entre la jeune femme et le radiologue en plein examen :

    • Vous prenez des médicaments ?
    • Non !
    • Étonnant, étonnant, étonnant !
    • Pourquoi dites-vous ça, il aurait fallu ?
    • Non !
    • Ah vous m’avez fait peur.
    • Non parce que c’est le contraire. Vous n’avez pas de nodule. Ni à droite, ni à gauche, je n’en vois pas !

La jeune femme ressortie heureuse de l’examen. Elle a tellement travaillé sur elle, décortiqué, nettoyé, modifié son passé en elle avec sa thérapeute, qu’elle en goûte maintenant le fruit et il est succulent. Dire adieu définitivement au traitement d’autant que l’examen de sang du mois suivant, donna un résultat plus que satisfaisant. Sa thyroïde aussi retrouvait son équilibre.  

Langage Universel @ Copyright 2019 – Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.