Extrait du livre
« Tous logés à la même enseigne »
Tous devenus peu à peu des ignorants de naissance, nous mourrons pour cause de frustration comme ce fut déjà le cas dans nos vies passées. Pour en arriver là, nous utilisons des outils tels que l’incompréhension, la méconnaissance, le déni qu’il puisse exister un sens à la vie, etc.
Nos petits et grands tourments ruminés inlassablement, activent l’enfer en soi, alors qu’ils sont des directions, des chemins, des outils qui pourraient nous ouvrir la porte du paradis sur terre.
Nous, esprits incarnés, rendons-nous à l’évidence ! Nous subissons en cette vie, nos incompréhensions des précédentes que nous traînons inconsciemment comme des boulets d’incarnation en incarnation. Résultat, de nouveau incomprises, elles se cristallisent toujours plus profondément dans notre corps physique créant insidieusement maladie, accident, etc. nous menant fatalement vers la mort. Et bing… encore une fois, nous repartons ignorants.
Dans chaque parcours de vie, jouissent des incompréhensions qui ne s’envoleront pas avec la mort. Combien de vies nous faudra-t-il pour cesser de ruminer nos problèmes jusqu’à leur cristallisation. 
De nos jours cependant, grâce à la technologie, le monde s’éveille, change, se transforme. De nombreux groupes de discussions naissent sur les réseaux sociaux. Le virtuel qui touche de plus en plus de monde en même temps devient prometteur. Ainsi, chacun met sa pierre à l’édifice du savoir, de la connaissance qui mène à l’équilibre en soi, au centrage.